Des généticiens anticipent l'apparence qu'auront les chiens dans 10 000 ans

C'est... spécial.

Pas Bêtes Du Tout
Pas Bêtes Du Tout
Publié il y a 1 mois
Des généticiens anticipent l'apparence qu'auront les chiens dans 10 000 ans
Facebook

L’intelligence artificielle sert, entre autre, à visualiser comment sera le futur. Des scientifiques ont déjà voulu voir de quoi auront l’air les humains dans quelques siècles, par exemple. Et voici que des généticiens ont fait appel à ll’IA pour modéliser l’évolution des races de chiens!

À quoi pourraient  ressembler les chiens dans 10 000 ans

Des scientifiques de Basepaws - une entreprise américaine spécialisée dans les tests génétiques pour animaux de compagnie - ont donc tenté d'imaginer les chiens du futur.

Ils se sont basés sur  leurs propres recherches pour prédire comment les races canines d'aujourd'hui pourraient évoluer, en plus de collaborer avec le vétérinaire  Henry Ward, qui a développé des projections selon deux scénarios; l’évolution du chien en cas de réchauffement global de la planète ou encore, le début d'une nouvelle ère glaciaire.

Ils ont ensuite modélisé ces évolutions avec l’IA et voici ce que ça a donné.

Si on se base sur le scénario du réchauffement,  on peut raisonnablement anticiper que l'augmentation des températures pourrait entraîner une pénurie de ressources, ce qui provoquerait un manque de nourriture pour les animaux de compagnie, qui perdraient ainsi du poids, selon Henry Ward. Les chiens auraient alors une silhouette amincie. De plus, ce sont les races naines qui devraient mieux résister à ce changement.

Des généticiens anticipent l'apparence qu'auront les chiens dans 10 000 ans
Basepaws

Le Dr Ward émet également l'hypothèse que les peaux des canidés deviendraient plus foncées et sans pelage en cas de réchauffement. Les chiens pourraient alors devenir des animaux nocturnes, afin de ne pas être exposés au soleil.

Les chiens du futur pourraient aussi avoir des oreilles plus grandes afin d'avoir des capacités plus développées pour chasser plus facilement dans l'obscurité, selon le vétérinaire.

Dans l’éventualité d’un refroidissement,  les chiens développeraient plutôt des fourrures plus épaisses et volumineuses, afin de ne pas souffrir du froid. Ici, ce sont les races les plus massives qui pourraient  survivre plus facilement. Cependant, leur apparence risquera de changer énormément, avec entre autres, une fourrure plus fournie.

Des généticiens anticipent l'apparence qu'auront les chiens dans 10 000 ans
Basepaws

Par contre, nous ne seront plus ici pour vérifier ces hypothèses…

Articles recommandés: