Le dégriffage des chats sera interdit dès février à travers tout le Québec

Seul un vétérinaire pourra le recommander dans le cas d'une exception médicale

Pas Bêtes Du Tout
Pas Bêtes Du Tout
Publié il y a 1 mois
Le dégriffage des chats sera interdit dès février à travers tout le Québec
Adobe Stock

Le dégriffage des chats sera interdit dès février prochain, sauf dans le cas d'une indication médicale recommandée par un vétérinaire.

C'est en août 2022 que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a adopté le Règlement sur le bien-être et la sécurité des animaux domestiques de compagnie et des équidés.

Le Règlement prévoit notamment l'interdiction de procéder quelque chirurgie qui soit visant à empêcher l’usage normal des griffes.

L’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) a précisé dans un communiqué: «Il est important de se rappeler que plusieurs approches efficaces ont été développées pour mieux gérer les comportements de marquage par les griffes. Par exemple, mettre à disposition de l'animal des poteaux à griffes attrayants à des endroits stratégiques, tailler les griffes régulièrement et les recouvrir, une fois coupées, de capuchons de plastique.»

Le dégriffage des chats est devenue une pratique répandue, car cette pratique visait à empêcher la transmission du «Cat Scratch Fever», une maladie bactérienne qui pouvait causer de graves infections.

L'AMVQ a assuré que la population n'avait rien à craindre à ce sujet: «Bien que les craintes de la maladie se soient depuis estompées, la triste habitude de faire dégriffer son chat est restée bien établie au Québec. Contre les menaces récurrentes d'éventuels abandons de la part des propriétaires, le dégriffage demeurera pendant des décennies une chirurgie dite de routine et malheureusement accessible à trop faible coût.»